#
Bruno Remy
L e   M a r a i s   d e   P a r i s
    
#

   | Paris des Lumières
       Résumé, guide de lecture et commentaires des lecteurs

 

   | Paris médiéval
      Préface, résumé et commentaires des lecteurs

   | L'auteur


 
 | Formulaire de commande  

#

Nominé pour le Prix d'Histoire 2016
de l'
Académie Française
 
 

Commentaires 2015 "Miroirs des Lumières"


Six Livres en ventes sur ce site
FORMULAIRE DE COMMANDE
 
Retour ||

Points de vente à Paris

Association pour la sauvegarde du Paris historique
44-46 rue François Miron
75004 Paris
01 48 87 74 71

Librairie du Musée Carnavalet
(fermé pour travaux jusque fin 2019)

23 Rue de Sévigné
75003 Paris
01 42 74 08 00

Librairie Galignani
224, rue de Rivoli
75001 Paris
01 42 60 76 07

Hôtel de Sully
62 rue Saint-Antoine
75004 Paris
01 44 61 21 75

Libraire Picard Epona
18 rue Séguier
75006 Paris 
01 43 26 40 41
 








#

Le Vieux Paris
La fondation et l’évolution
du Marais médiéval
|| Préface de M. Alfred Fierro
 

 

 

Le Marais, une toute petite partie de Paris, mais son histoire reflète largement celle de la capitale et de la France tout entière. Plus de deux mille années en couches successives s’y sont déposées dont n’émergent aujourd’hui que les édifices et les voies publiques. Ce quartier à fait l’objet de nombreuses études, monographies plus ou moins complètes, approches souvent très détaillées, voire pointillistes.

Alors, pourquoi ce nouveau livre ? Parce qu’il aborde le sujet d’une manière originale, parce que Bruno Remy n’est pas seulement un érudit local mais un homme ouvert sur le monde qu’il a parcouru. Son approche, son point de vue, tout en demeurant scrupuleusement fidèle à la topographie et aux évènements, procède d’une démarche qui va sans cesse, comme le recommandait Descartes, de l’infiniment petit à l’infiniment grand, qui utilise aussi bien le microscope que la longue-vue.

Il nous révèle de minuscules
détails sur tel ou tel endroit et ouvre en même temps de vastes perspectives sur le reste du monde : certaines bâtisses du Marais et leurs habitants ont, par exemple, été en étroite relation avec les évènements en Angleterre, en Italie, au Proche-Orient ou même dans l’empire mongol. Ce sont ces connexions mises en évidence par M. Remy qui contribuent à l’originalité et à l’intérêt avec lequel on lit son livre.
  Alfred Fierro est un historien français né à Périgueux le 1er janvier 1941. Il est spécialiste de l'histoire de Paris. Voir sa biographie sur Wikipedia  
 
|| Synopsis  
  Quand, venant de la rue Saint-Antoine, on descend la rue du Petit Musc (anciennement rue des  Célestins) vers la Seine, on est loin de s’imaginer que, sur le côté gauche de cette rue, se trouvaient le couvent des Célestins et l’église de l’Annonciation, la deuxième sépulture des rois de France après Saint-Denis, et, au bout de cette voie, le mail (promenade), le port Saint-Paul et l’île Louviers. Et, sur le côté droit de cette rue, le palais Saint-Pol ou l’hôtel des grands esbatements, résidence des rois de France, Charles V et Charles VI, dit le Fol.

Ce passé nostalgique, on le retrouve dans presque toutes les autres rues du Marais, notamment dans la rue de Lobau, où existaient un entrelacs de rue médiévales, aux noms singuliers, comme la rue du
Pet au Diable, et, sur la partie arrière de l’Hôtel de Ville, la splendide église de Saint-Jean en Grève, au passé plus riche que celui de Saint-Gervais-Saint-Protais, sa voisine. Pour citer Victor Hugo, ce défenseur infatigable du vieux Paris, « qu’à fait le temps, qu’on fait les hommes de ces merveilles » !


Merveilles, dont l’histoire est inextricablement liée à celles du christianisme, de la France et de la civilisation occidentale.
 
|| Commentaires de lecteurs  
 
Publications
:

"C’est un pavé comme on les aime : 730 pages de plans, d’anecdotes, de détails historiques consacrés à l’histoire du Marais au Moyen Âge. Avec une précision presque photographique, Bruno Remy nous entraîne à la découverte d’une cité dont ne subsistent aujourd’hui que quelques pans de murs. Avec lui, vous entrez dans les cours du somptueux hôtel des Tournelles, découvrez l’enclos des Templiers ou les murailles de Paris au Moyen Âge. Un livre érudit, amusant, en un mot agréable."
V.M. Point de Vue, sept-oct. 2007.

"L’ouvrage Le Vieux Paris, La Fondation et l’Évolution du Marais médiéval
décrit le Marais, cette petite partie de Paris, dont l’histoire raconte celle de la capitale, mais également de la France entière. Ce livre, agrémenté de nombreuses cartes authentiques, topographies et plans du Marais historique, est enrichi de nombreuses références."
Chantal Rosar, La Voix, 12 juin 2008.


Lecteurs :

"En vous exprimant tout le plaisir et l’enrichissement procuré par la lecture de votre livre."

Bernard Hoffmann, 2007.

"Votre livre est une mine de renseignements. J’ai appris beaucoup de choses et cela me donne envie d’aller visiter de plus près cette partie de Paris."
Dominique Roméo, 2006.

"Un impressionnant travail de recherches et de documentation, une mine de d’information."
Claire Josée Teisner, 2009.

"C’est impressionnant et c’est très agréable à lire."
Frank Wiesebron, 2006.

"Merci pour cette passionnante histoire que vous savez si bien transmettre !"
Nathalie Desouches, 2006.

"Non seulement, c’est beau, mais lorsqu’on se laisse à lire quelques mots, il devient presque impossible de s’arrêter."

Pascal Remy, 2006.

"Your book is not only impressive but very interesting."
Frank Wiesebron, 2006.

"You have produced quite a masterpiece of scholarly work!"

Adella Harris, 2006.

"The text is beautifully crafted, even lofty without being pedantic or over intellectualized. The text is enlivened with anecdotal detail punctuated with humor and on occasion irony. You have adopted a human interest approach and that sits well with the reader who wants history brought alive like an instant-made brew."
Richard Nobbe, 2009.
 
Retour ||











#

 Le Marais de Paris
Miroir des Lumières en France
XVIIe-XVIIIe siècles
 
Nominé pour le prix d'Histoire 2016
de l'
Académie Française

 

|| Résumé

Un livre « classique », si l’on peut dire, car mêlant intimement et passionnément l’histoire, « le grand musée de la mémoire des hommes », au patrimoine national que représente le « quartier musée » du Marais de Paris.  

« Il y a des manières d’évoquer le passé ; votre parti de conduire le passant de portes en portes et de faire surgir des souvenirs dans chaque lieu conservé ou disparu réunit la poésie et la mélancolie. »

Yves-Marie Bercé, historien, membre de l’Académie des Inscriptions et des Belles-Lettres. 


« Un remarquable travail si précis et si précieux. »

Jean-Christian Petitfils, historien et auteur, Prix Combourg 2005.  

Cet ouvrage est organisé autour de maintes thématiques, comme la religion (notamment la foi, la raison et le fanatisme religieux, toujours d’actualité aujourd’hui), les arts, les lettres, les sciences, la politique et la philosophie. Comme l’écrit M. Alfred Fierro, ancien conservateur à la Bibliothèque Nationale et à la Bibliothèque Historique de la Ville de Paris : « Vos points de vue coïncident avec ce que je pense des Lumières. »

Ce livre se détache également des autres livres sur les Lumières en combinant dans un seul volume les prélumières et les lumières françaises, offrant une synthèse en profondeur aux lecteurs intéressés par cette période charnière dans la marche de la civilisation. Comme le décrit M. Reynald Abad, historien et professeur à l’Université de Paris IV-Sorbonne : « Ce livre témoigne que l’intérêt pour l’Histoire en général, et le 18e siècle en particulier, dépasse le cercle étroit des universitaires et c’est heureux. »
 

Ce livre fait aussi suite à l’ouvrage intitulé « Le Vieux Marais, La Fondation et l’Évolution du Marais médiéval » (2007), dont la préface a été écrite par M. Alfred Fierro. Comme l’a remarqué M. Laurent Vissière, professeur à l’Université de Paris IV-Sorbonne : « Votre livre constitue à n’en point douter une somme sur le Marais médiéval. » Ces deux tomes, richement illustrés d’images et de cartes instructives, décrivent toute l’histoire du Marais, qui est remarquablement proche de celle de la France.  

La célèbre série d’antithèses au début du roman de Charles Dickens « Le Conte de deux villes ou Paris (notamment le quartier du Marais) et Londres en 1793, citée dans la quatrième de couverture, énonce : 

« 
C’était le meilleur des temps et le pire des temps, c’était l’âge de la sagesse et l’âge de la folie, c’était l’époque de la foi et de l’incrédulité, c’était l’ère des Lumières et l’ère des Ténèbres, c’était le printemps de l’espoir et l’hiver du désespoir, tout nous était promis et tout nous était refusé, nous nous élevions vers le Ciel et, tous, nous lui tournions le dos, bref, cette époque ressemblait si peu à la nôtre qu’on ne peut en parler qu’au superlatif, soit en bien, soit en mal. » 

C’est la description détaillée de ces contrastes, à bien des égards encore pertinents aujourd’hui, et, comme indiqué plus haut, sont si proches de l’histoire nationale, qui rendent encore plus fascinant ce livre sur le Marais de Paris.


|| Guide de lecture - comment lire ce livre ?
Une première possibilité consiste dans la promenade « de portes en portes », comme le note M. Yves-Marie Bercé, historien, membre de l’Académie des Inscriptions et des Belles-Lettres ; le lecteur peut admirer le style des hôtels particuliers du Marais qui sont énumérés dans l’Index des Illustrations. De même peut-il prendre connaissance de l’histoire de ces édifices magnifiquement restaurés ainsi que des personnes qui y ont résidé et qui ont souvent marqué l’histoire de France. Il peut enfin repérer les édifices existants ou disparus sur le plan de Turgot de 1739 qui reflète fidèlement le Paris des Lumières.
 
Comme cet ouvrage est organisé autour de maintes thématiques, il offre au lecteur la possibilité d’explorer le ou les sujets qui l’intéresse(nt) particulièrement, ou tous les thémes pour bien comprendre les Lumières.
 
Chaque thématique est en outre traitée d’une manière approfondie tout au long de la lecture de l’ouvrage ; le libertinage, par exemple – celui des poètes libertins, des hédonistes philosophes, de la haute noblesse et de la Cour – qui ne cessa de se manifester depuis l’époque de Théophile de Viau jusqu’à la Révolution en passant par la Régence. Cette histoire continue d’une thématique est rendue possible par l’inclusion dans le même ouvrage de l’histoire des prélumières et des lumières aux XVIIe et XVIIIe siècles, et aussi en faisant souvent référence à l’Antiquité, source de nombreuses idées qui ont marqué les Lumières. 
 
C’est pour les trois raisons citées plus haut que ce livre offre au lecteur une perspective originale lui permettant de mieux comprendre cette période d’intense activité intellectuelle. 

||
Synopsis

De la Révolution de 1789, surgirent les beaux principes de Liberté, Égalité, Fraternité qui n’éradiquèrent pas complètement l’obscurantisme et la superstition ni les inégalités, si manifestes dans l’histoire du Marais (et de la France toute entière) durant l’ère des Lumières. Nous reviennent en mémoire durant le siècle des Lumières, entre autres, les victimes de la Terreur et auparavant le triste sort de Jean Calas, un protestant (il fut roué, étranglé et brûlé), dont Voltaire prit la défense dans son Traité sur la Tolérance (1763), ouvrage qui invite à la tolérance entre les religions, ou encore le destin du Chevalier François-Jean Lefebvre de La Barre, un libre penseur (avant de lui trancher la tête, on lui coupa la langue et le poing), évoqué par Charles Dickens dans Le Conte de deux villes ou Paris et Londres en 1793 [A Tale of Two Cities, A Story of the French Revolution] publié en 1859.

Cette œuvre, un des romans historiques des plus superbes, résume parfaitement, dans la célèbre série d’antithèses décrites dans ses premières lignes, ce que furent les Lumières en France aux yeux des Anglais, notamment les fameux historiens Edmund Burke (1729-97) et Thomas Carlyle (1795-1881), grand ami de Charles Dickens. Comme le rappelle si magistralement ce grand écrivain, les Lumières en France ressemblaient si peu à celles que connut l’Angleterre après la Glorious Revolution [douce Révolution] de 1688-89, malgré la persistance de nombreuses injustices dans ce pays qu’il ne cessa de dénoncer (comme jadis Voltaire) dans son A Tale of Two Cities (qui s’étend de 1775 à 1793) :   

 It was the best of times, it was the worst of times, it was the age of wisdom, it was the age of foolishness, it was the epoch of belief, it was the epoch of incredulity, it was the season of Light, it was the season of Darkness, it was the spring of hope, it was the winter of despair, we had everything before us, we had nothing before us, we were all going direct to Heaven, we were all going direct the other way – in short, the period was so far like the present period, that it can be received, for good or for evil, in the superlative degree of comparison only.     

 C’était le meilleur des temps et le pire des temps, c’était l’âge de la sagesse et l’âge de la folie, c’était l’époque de la foi et l’époque de l’incrédulité, c’était l’ère des Lumières et l’ère des Ténèbres, c’était  le printemps de l’espoir et l’hiver du désespoir, tout nous était promis et tout nous était refusé, nous nous élevions vers le Ciel et, tous, nous lui tournions le dos, bref, cette époque ressemblait si peu à la nôtre qu’on ne peut en parler qu’au superlatif, soit en bien, soit en mal.

C’est la description détaillée de ces contrastes, à bien des égards encore pertinents aujourd’hui, qui rend si fascinant ce livre sur l’histoire du Marais de Paris, miroir des Lumières en France.

 
|| Commentaires de lecteurs

 

«  Votre ouvrage m’a beaucoup intéressé et vos points de vue coïncident avec ce que je pense des Lumières », 6 février 2014. Alfred Fierro, ancien Conservateur à la BN (Bibliothèque Nationale) et à la BHVP (Bibliothèque Historique de la Ville de Paris).

« Un bel ouvrage si richement illustré. Tous les sujets que vous y abordez m’intéressent au plus haut degré », 22 mai 2015. Raymond Baustert, historien et professeur émérite à l’Université de Luxembourg.

 « Un livre absolument passionnant sur le Marais de Paris et un incroyable travail formidablement documenté », 20 juin 2015. Stéphane Bern, écrivain et présentateur à la TV (Chaîne 2).

 «  Un remarquable travail si précis et si précieux », 11 juillet 2015. Jean-Christian Petitfils, historien, Prix Combourg 2005.  

 « Un ouvrage très utile et intéressant », 9 septembre 2015. Daniel Roche, professeur honoraire au Collège de France.

 « Il y a bien des manières d’évoquer le passé ; votre parti de conduire le passant de portes en portes et de faire surgir des souvenirs dans chaque lieu conservé ou disparu réunit la poésie et la mélancolie », 3 octobre 2015. Yves-Marie Bercé, historien et membre de l’Institut/Académie des Inscriptions et des Belles-Lettres.

 « Ce livre témoigne que l’intérêt pour l’Histoire en général, et le 18e siècle en particulier, dépasse le cercle étroit des universitaires et c’est heureux. Par ailleurs, son illustration, particulièrement riche, en font un bel objet », 13 octobre 2015. Reynald Abad, historien et professeur à l’Université de Paris IV-Sorbonne.

 « Le livre est agréablement rédigé et illustré et apprend beaucoup de choses sur ce quartier prestigieux au cœur de Paris », 24 novembre 2015. Lise Andries, présidente de la SIEDS – Société internationale de l’étude du XVIIIe siècle.

    Retour ||








#
|| L'auteur

 
Bruno Remy est né à Beyrouth, de père belge et de mère norvégienne. Il est diplômé de l’Institut d’Études Politiques de l’Université de Paris (Sciences Po), et d’un MBA de la California State University de Los Angeles.

Bruno Remy, 2014

Avant de se consacrer pleinement à l’écriture d’ouvrages historiques, il fut consultant aux États-Unis, en Europe, en Afrique du Nord et au Proche Orient. Il a enseigné à  l'Université du Wisconsin et fut directeur adjoint en charge des investissements pour l'état du Texas aux États-Unis.

Entretien avec l'auteur :
cliquer ici (extrait de la revue Le Temps Libre, décembre 2007)
 
Retour ||










#
|| Commande d'ouvrages

Merci de remplir le formulaire ci-dessous en indiquant dans votre message
le titre de l'ouvrage et la quantité souhaitée.

 
Protection anti-spam :
  Si vous êtes un être humain, veuillez cocher la case "I'm not a robot"
  avant de cliquer sur le bouton "Envoyer le message".

  L'auteur se fera un plaisir d'honorer votre requête
  dans les meilleurs délais.






Retour ||
Formulaire de contact